Actualités - Education - Santé - Réligion - Culture

Grid List

Le mardi 17 Mars dernier, visiblement plusieurs élèves étaient ébahis d'apprendre que les cours seront suspendus pour une durée de 30 jours sur toute l’étendue du territoire national. Face à cette réalité, certains élèves du Moronou se sont prononcés au cours d'un entretien avec notre équipe de rédaction.

SUIVEZ DANS NOTRE GALERIE PHOTOS LES TEMPS FORTS DE LA CÉRÉMONIE DE RÉCOMPENSE DES MEILLEURS ÉLÈVES DU CE1 EN LECTURE ET MATHÉMATIQUES.

Au total 94 meilleures élèves, soit 50 en lecture et 44 en mathématiques ont reçu des prix d'encouragement pour leurs performances dans le courant de cette année scolaire 2019-2020. Ces lauréats sont issus des 5 Inspections de l'Enseignement Préscolaire et Primaire du Moronou.

L'observation des mesures de prévention de la pandémie à coronavirus est à présent le point central des actions dans nos différentes localités du pays en général et du Moronou en particulier.

« Le monde traverse aujourd’hui une crise sanitaire qui n’épargne personne. Plusieurs pays écrivent une page sombre  de leur histoire. La côte d’Ivoire, notre pays n'est pas en marge de cette triste réalité.  Face à cette alarmante situation, j'exprime tous mes encouragements à toutes les personnes déclarées positives au coronavirus baignant sans doute dans des moments difficiles à présent. Puisse Dieu les fortifier.

Vous pouvez réduire le risque de contracter l'infection si:

L'augmentation des tarifs des transports communs dans le Moronou en cette période de pandémie ne fait pas l'unanimité au niveau des différentes localités de la région. Cela s'est justifié le vendredi 3 Avril dernier par un soulèvement des populations d'Assaoufoué. Leurs voisins d'Akakro ont également épousé ce même esprit de riposte contre la flambée des coûts de transport.

« Nous payons désormais de Bongouanou à Assiè-koumassi : 1000 F au lieu de 700 F ; Kotobi : 500 F au lieu de 400 F ; N'Zuékokoré : 800 F au lieu de 500 F ; Bouadikro : 1000 F au lieu de 600F ; Bocassi : 500F au lieu de 300F ; N'gan : 1500F au lieu de 1000 F ; Assaoufoué : 700F au lieu de 400 F. Il y a plusieurs autres localités du Moronou qui subissent cette flambée du coût du transport commun. Aujourd’hui nos activités ont pris un plomb dans l'aile. Nous traversons des moments difficiles et si le transport doit augmenter, je pense que c'est la catastrophe… », a affirmé Monsieur NAS, usager des transports communs de Bongouanou.

La journée du jeudi 02 Avril dernier a été sombre à Agbossou. Des domiciles et magasins de commerce ont été incendiés. Des blessés ont été enregistrés ce jour. Les populations antagonistes étaient de part et d'autres déterminées à activer la flamme du conflit qui est survenu en pleine crise sanitaire qui sévit dans le monde.

Initialement prévues pour le 21 Mars 2020, les grandes retrouvailles annuelles des membres de la légion de MARIE du secteur CASIMIR BADOC sont reportées à une date ultérieure, annonce Monsieur SIE CLÉMENT membre du comité d’organisation :

La samedi 1er février dernier s'est tenue la 3ème édition du rassemblement spirituel organisé par l'Union des Pasteurs des Églises Évangéliques de Bongouanou.

L'abbé KOUAME KABLAN ALEXANDRE originaire de la  Paroisse Notre Dame de la Rédemption d’Andé et l'abbé ANAKY DJAPONON ROGER de la Paroisse Sainte Cécile d’Aniansué ont été ordonnés diacres de l’Eglise catholique.

Recevez les actualité de votre site web ande-paydor.org par mail.

INTERVIEW: EL HADJ BAKOUAN DRAMANE FAIT LA LUMIERE SUR LE PELERINAGE MUSULMAN