RÉVISION DE LA LISTE ÉLECTORALE / LE PRÉSIDENT RÉGIONALE DE LA CEI PRESENTE LE POINT ACTUELLE DE LA SITUATION DANS LE MORONOU.

Engagée sur la période du 10 au 24 Juin 2020, l'opération de révision de la liste électorale s'est effectivement tenue dans le Moronou à l'instar des autres régions du pays. En ce qui  concerne le Moronou, les populations cibles ont-elles massivement répondu à l'appel ? Face à cette préoccupation, Monsieur SIDIBÉ MOUSSA, Président régional de la CEI,  présente un tableau rassurant en ces termes :

 

« Depuis le 10 Juin dernier, nous avons démarré  la révision de la liste électorale dans les 141 centres du Moronou. Pour le succès de cette opération, nous avons associé les autorités traditionnelles par le biais des autorités administratives de la région. Le constat général que nous faisons est que l'engouement des populations est plus fort dans les derniers jours de la période qui nous a été impartie. Nos cibles  sont d'abord  les nouveaux adultes. C’est-à-dire les ivoiriens qui ont au moins 18 ans à la date du  24 Juin 2020. Ensuite, les adultes qui ne se sont jamais inscrits sur une liste électorale. Enfin, les personnes déjà inscrites qui aimeraient changer de lieu de vote.  Durant cette période, je peux dire que plusieurs se sont inscrits. Dans l'ensemble tout s'est bien passé… », a-t-il affirmé. Le Président régionale de la CEI a saisi l’occasion pour lancer un appel aux populations du Moronou : « Je tiens d'abord à préciser que cette opération n'a en aucun cas perturbé les cours dans les établissements scolaires où sont  basés nos agents d’enrôlement. Je félicite vivement les autorités administratives et traditionnelles ainsi que les médias de la région pour leurs implications effectives dans le cadre de la sensibilisation des populations. Notre souhait ardent est que la période de révision de la liste électorale soit prorogée par nos autorités afin de permettre aux retardataires de s'inscrire. J'exhorte surtout les chefs traditionnels et les présidents des jeunes du Moronou à continuer à sensibiliser les populations afin que cette opération soit un véritable succès. Cela permettra également le bon déroulement des prochaines échéances électorales dans la région … ».