MORONOU// APRÈS SES FONCTIONS DIPLOMATIQUES AU VATICAN, NANAN ASSOA AUGUSTIN SE DIT HEUREUX DE RETOURNER SUR LA TERRE DE SES ANCÊTRES.

Il fait partie des originaires du Moronou qui marquent l’histoire de la région à travers leurs services rendus à la nation ivoirienne, Nanan ASSOA AUGUSTIN est actuellement chef du village de Nanan Assoakro situé dans la commune de Bongouanou. 

 

Il a débuté sa carrière professionnelle au matin de l’indépendance de notre pays, précise t-il en ces termes : « Après mon parcours primaire et secondaire, je suis entré à l’Ecole Pratique de la Fonction Publique  en 1964. Je souligne au passage que cette école est actuellement appelée École Nationale d’administration ( ENA). Deux années après, ayant le titre de secrétaire administratif, j’ai occupé ma première fonction à Divo en 1968 en tant que Sous-préfet. J’ai été par la suite Directeur de l’hôpital de la même ville avant d’exercer encore la fonction de Sous-préfet à Bondoukou… ».

Dès 1983, grâce à son intégration au ministère des affaires étrangères, Nanan ASSOA AUGUSTIN va poursuivre sa carrière très loin de son pays : « 8 mois après mon intégration au ministère des affaires étrangères, J'ai été muté en tant qu’attaché financier à l’ambassade de Côte d’Ivoire au près du Saint Siège ( Vatican). Sept années plus tard j’ai été nommé ambassadeur de la République de Côte d’Ivoire au Vatican. J’ai servi l’état de Côte d’Ivoire durant 15 Années au Vatican. Aujourd’hui, je suis de retour sur la terre de mes ancêtres et chef traditionnel du village de Nanan Assoakro. Je  suis animé d’une joie incommensurable … », a-t-il conclu.

Notons que Nanan ASSOA AUGUSTIN et Feu TOKOU BLEOU NORBERT de Kotobi sont les deux  premiers Sous-préfets ressortissants du Moronou diplômés de l’Ecole Pratique de la Fonction Publique.