TRIBU ALLANGOUA / NANAN ANZIAN II EXHORTE À UN CHANGEMENT D'ATTITUDE POUR ASSURER LE DÉVELOPPEMENT DU MORONOU.

« Aujourd’hui, le seul combat qui mérite d’être mené est celui du développement. C'est pourquoi J’exhorte les filles et fils de la région à un changement d'attitude. Laissons derrière nous, nos égos. Agissons pour développer notre région et réduire surtout la pauvreté. À l'endroit de nos autorités politiques, je les encourage à cultiver la graine de l'entente. Car, tout part de là. La mésentente ne mène à rien. Il faudra pratiquer une sincères collaboration, un dialogue franc. Je pense qu'ainsi la région en profitera. Arrêtons de nous rendre dans nos villages seulement pour les occasions funéraires. Nous devons contribuer et participer selon nos possibilités au développement de notre région… », a affirmé Nanan ANZIAN II, Chef de la tribu Allangoua et chef du village d'Assahara. C’était au cours d’un entretien avec notre équipe de rédaction.

Les populations de la tribu Allangoua mettent tout en œuvre pour prévenir la pandémie à coronavirus a ajouté le chef de tribu : « Les mesures de prévention du COVID-19 qui avaient été mises en place par les autorités durant les mois antérieures ont été observées par nos populations. Aujourd’hui nous respectons encore les mesures en vigueur. Je profite de l'occasion pour dire merci à l’Inspecteur Général d’État, Monsieur AHOUA N’DOLI pour les dons de kits de prévention à nos populations. Je remercie également la MEDA ( Mutuelle d’Entraide et de Développement d'Assahara) du soutien depuis l’avènement de cette pandémie à coronavirus. Nous avons même mis en place un comité local pour sensibiliser les populations… ». En ce qui concerne les actions de développement de la tribu Allangoua, le chef précise ceci : « Ici dans la tribu Allangoua, nous avons une fédération de toutes les mutuelles de la tribu dirigé par le préfet AKA ETTIEN. Les mutuelles œuvrent en parfaite collaboration avec les chefs traditionnels. Nous avons des projets communs et nous nous soutenons mutuellement pour le développement de nos différentes localités.  Aujourd’hui notre combat est de réussir à occuper nos jeunes afin qu’ils puissent s’éloigner des actions néfastes qui ternissent par moment le blason de notre tribu. Quant aux femmes, il faudra qu'elles s'organisent afin de bénéficier des appuis pour leur autonomisation… ».  Pour clore l'entretien, Nanan ANZIAN II a lancé un appel en ces termes : « Aujourd’hui, la tribu Allangoua dispose de plusieurs potentialités de développement. J'exhorte vivement les filles et fils de la tribu à venir investir chez eux. Ainsi pourront-ils non seulement réduire le taux de chômage des jeunes mais aussi contribuer au développement de la région… »,  a-t-il conclu. Soulignons que la tribu Allangoua est composée de 6 Villages. À savoir, Assahara ( chef lieu) , Bouafoukro, N'drikro, Komanbo, Kouakro et Adouakouakro. L'entretien s'est déroulé en présence des notables BROU N'GORAN et EKANZA ASSEMIAN ainsi que le président des jeunes d'Assahara Monsieur TIÉMÉLÉ KASSI.