LA POPULATION DE BOCASSI PRÉSENTE LES ACTIONS À MENER POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LEUR LOCALITÉ.

Située au pied de l'une des montagnes qui composent le relief de Bongouanou, Bocassi est une localité en marche vers le développement. Dans ce processus de développement, même si des actions ont été concrétisées, plusieurs encore restent à mener pour booster le développement de cette localité qui fait partie de la commune de Bongouanou, soutient Nanan ANÉ ADJÉ, Représentant du chef de Bocassi :

« Nous remercions la presse ANDE PAYS D’OR de nous permettre aujourd’hui de nous exprimer sur notre situation ici à Bocassi. Nous encourageons le chef du village Nanan KABRAN BILÉ II dans ses actions d'unification de la population.  Des réalisations ont certes été faites. Entre autres, le dispensaire, le foyer des jeunes, l’école primaires, le château d'eau. Mais plusieurs restent encore à faire pour le bien être des populations. À savoir : L’équipement du dispensaire en matériels de nouvelles générations, le reprofilage de nos rues, l'extension du réseau électrique et hydraulique, la construction d’un collège de proximité et la création d’un barrage hydraulique. Nous lançons un appel à nos élus locaux à se pencher véritablement sur notre situation pour nous aider à réaliser ces projets tout comme promis au moment de leurs passages ici à Bocassi lors des dernières campagnes électorales… ». Même son de cloche du côté de la MUDEBO (Mutuelle de Développement de Bocassi) par la voix du Vice-président, Monsieur KOUAMÉ N'DOUA RENÉ : « Avant tout propos, je tiens à saluer vivement Docteur ANZIAN AMANI, Président de la MUDEBO pour ses efforts consentis en vue d'assurer le développement de notre localité. La Mutuelle met tout en œuvre pour créer les conditions de développement à travers diverses actions. Compte tenu de l'augmentation de la population, notre priorité est le lotissement des terrains pour permettre aux populations d’avoir des logements. Nous demandons à nos élus à nous soutenir dans nos actions de développement… ». Quant aux jeunes, ils sont résolument engagé à prendre en main leur destin avec bien sûr l'appui des élus,  affirme Monsieur BROU KOUAMÉ, Porte parole du président des jeunes : « Durant les années antérieures les jeunes étaient difficiles à organiser. Mais aujourd’hui, avec l’élection du nouveau président des jeunes, tout est rentré dans l’ordre. Les jeunes sont très bien organisés et unis. Nous assurons la désherbage du village. Nous apportons notre appui à la mutuelle et à la chefferie toutes les fois où le besoin se fait sentir. Nous sollicitons nos élus car nous souhaitons mener des activités génératrices de revenus telles que l’élevage, les cultures de maïs et autres pour nous prendre en charge. Nous souhaitons également un terrain de football pour vivre souvent des moments de divertissement… ». Concernant les femmes, le tableau semble sombre à entendre parler Madame SOH ANOUMOU : « La mauvaise gestion des fonds durant les années antérieures a fait que les femmes de Bocassi sont récalcitrantes à toutes initiatives de création des associations féminines. Mais aujourd’hui les mentalités sont en train de changer. Nous envisageons dans les jours à venir nous réorganiser pour mener des actions communes en vue de notre autonomisation et contribuer aux développements de Bocassi. Pour ce faire, nous avons besoin également du soutien de nos élus… ». Avant de clore l'entretien, la chefferie, les femmes, le mutuelle et la jeunesse ont lancé un appel pressant aux filles et fils de Bocassi quel que soit leur lieu de résidence à venir soutenir le développement de leur village afin d'assurer ensemble  un avenir meilleur à la génération future.