UN ANCIEN ADJOINT AU MAIRE DE M’BATTO APPELLE À L’UNION DES FILLES ET FILS D’ASSOUMOUKRO POUR ASSURER LE DÉVELOPPEMENT DURABLE.

Il a une connaissance parfaite des affaires communales de M’batto, Monsieur ABBÉ JEAN, fils d’Assoumoukro a occupé la fonction de 1er adjoint de l’ex maire de M’batto. Aujourd’hui, il porte la casquette de conseiller spécial au niveau de la dite commune.

 

Les actions de développement local demeurent toujours ses priorités, a-t-il déclaré dans un entretien accordé à notre équipe de rédaction sur ses installations d'Assoumoukro : « Avant notre départ des affaires communales en 2018, Nous avons mené des actions importantes au profit des 7 villages qui composent notre commune. Du côté d’Assoumoukro, beaucoup encore reste à faire. 

C’est pourquoi j’appelle toutes mes sœurs et frères à s’impliquer effectivement dans les actions de développement. Nous avons une mutuelle vivantes qui, cependant a besoin d’être soutenue. Il est bon de se rendre régulièrement au village pour toucher du doigt les besoins afin de trouver ensemble des solutions pour booster le développement… ».

Assoumoukro à l’instar des autres localités du Moronou, n’est pas à l’abri des besoins urgents ajoute notre interlocuteur : «  Les besoins sont nombreux. Entre autres, l’extension du réseau hydraulique et électrique, notre centre de santé est très vétuste. Au niveau de l’éducation, Nous avons 5 écoles primaires, mais pas de collège. Il nous faut présentement un collège ici à Assoumoukro pour réduire plus ou moins la distance que nos enfants doivent parcourir pour se rendre à l’école. Le centre culturel doit être parachevé au profit de notre jeunesse qui se rend toujours disponible toutes les fois qu’elle est sollicitée pour des actions d’intérêt général… »